Accueil > Les épreuves actuelles du CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

Les épreuves actuelles du CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

Pour devenir esthéticienne ou exercer une autre profession du secteur de l’esthétique, il est fortement recommandé de suivre une formation esthétique pour acquérir les connaissances et compétences indispensables. Il est possible de suivre le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie à distance, une préparation aux épreuves de l’examen depuis chez vous.

Un examen du CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie qui comprendre :

 

C'est gratuit et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement

Les épreuves générales

 

Les épreuves générales (EG), comme leur nom l’indique, servent à évaluer les candidats sur leurs connaissances générales. Les matières sur lesquelles sont évaluées les futurs professionnels font donc partie du socle commun des matières que l’on retrouve dans le système scolaire. Les épreuves générales obligatoires sont au nombre de deux :

  • EG 1 : Français Histoire-Géographie Enseignement moral et civique ;
  • EG 2 : Mathématiques – Sciences physiques et chimiques.

Il existe la possibilité de présenter une troisième épreuve générale à titre optionnel. Il s’agit d’une épreuve d’éducation physique et sportive.

Pour les épreuves générales, de nombreuses dispenses sont accordées aux candidats. En effet, tout candidat diplômé de l’enseignement supérieur, d’un CAP ou d’un autre diplôme équivalent est dispensé des épreuves générales.

Techniques esthétiques

 

La première épreuve générale du CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie a pour but d’évaluer la candidate sur ses compétences techniques d’esthétiques. L’épreuve dure 3h30 au total.

L’épreuve est composée de deux parties. Premièrement, la candidate doit réaliser une fiche diagnostic / conseils esthétiques. Le jury demande à la future professionnelle de diagnostiquer la peau d’un des membres du jury ou d’un modèle sélectionné par leurs soins. Le candidat a 30 minutes pour examiner la peau du modèle et remplir la fiche diagnostic. Il est conseillé au candidat de bien réviser les différents produits et réactions selon le type de peau pour pouvoir réaliser au plus vite cette fiche lors de l’épreuve.

Pour la seconde partie de l’épreuve, la candidate doit avoir son propre modèle. Le modèle choisi doit respecter un certain nombre de critères. La candidate est évaluée sur sa capacité à réaliser dans le temps imparti les techniques d’esthétiques demandées. Les techniques que la candidate doit réaliser regroupent l’épilation, le maquillage, les soins du visage, les soins des mains et des pieds.

Vente de produits et prestations de services

 

La seconde épreuve professionnelle est beaucoup plus courte que les deux autres. Le jour de l’épreuve, la candidate doit rendre au jury un dossier professionnel composé d’une partie commerciale et d’une partie consacrée aux produits esthétiques.

L’EP 2 se compose d’un oral de 30 minutes divisé en deux temps.

Tout d’abord, la candidate est mise en situation professionnelle. Elle doit vendre un produit à un membre du jury qui représente la cliente et imiter une prestation de service. La candidate tire au hasard une feuille sur laquelle apparaît la mise en situation.

Ensuite, un entretien commence entre le jury et la candidate. Il y a un court temps durant lequel la candidate doit présenter son dossier et ensuite le jury lui pose des questions. Cette épreuve a pour objectif d’évaluer directement les connaissances de la candidate.

Sciences et arts appliqués à la profession

 

L’EP 3 évalue la candidate sur des points techniques plus théoriques que les deux EP précédentes. L’épreuve est divisée en deux partie. La première est la partie scientifique. Il s’agit d’un dossier comprenant un certain nombre de questions auxquelles la candidate doit répondre. Les questions portent sur les thèmes suivants :

  • Biologie ;
  • Cosmétologie ;
  • Technologie des appareils et des instruments ;
  • Techniques esthétiques.

La seconde partie porte sur le thème des arts appliqués à la profession. La candidate doit alors réaliser un dessin selon le sujet de l’épreuve. Cela peut être par exemple « Concevoir un logo ». Évidemment, il n’est pas demandé à la candidate d’être une artiste graphique, elle ne sera donc pas évaluée sur ses compétences en dessin mais plutôt sur sa créativité liée aux métiers de l’esthétisme. Il est toutefois conseillé aux candidates de s’entrainer un petit peu avant l’épreuve.

 

 

Découvrez également :

Je m'informe gratuitement et sans engagements !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 30 30 20 26