Les grandes industries du jeu vidéo: Ubisoft

Ubisoft est le représentant français (et européen) des grandes industries du jeu vidéo. Plus petit que ses concurrents, cet éditeur et créateur sait se montrer inventif et n’hésite pas s’intéresser à tous les fronts vidéoludiques.

C'est gratuit et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement

Son histoire

Fondé en 1986 par les 5 fils de la famille Guillemot (Yves Guillemot deviendra plus tard son PDG), Ubisoft débuta comme l’abréviation de l’Union des Bretons Indépendants software. Ce nom perdit toutefois rapidement son sens lorsque ses locaux déménagèrent sur Créteil, mais il fut conservé pour double sens, avec « ubiquité ».

Ce studio de développement démarra assez humblement, produisant des jeux appréciés par la critique mais aux succès commerciaux limités. Ubisoft s’était toutefois imposé comme un des principaux créateur et distributeur en France malgré des difficultés financières.

Ce n’est que bien plus tard, autour de 1994 qu’un projet porté par Michel Ancel regroupa tout le studio autour d’une création prometteuse, Rayman. Le fut un succès international et catapulta Ubisoft comme un studio renommé, exportant rétroactivement ses jeux comme Prince of Persia dans le reste du monde.

Ubisoft acquis peu à peu le statut d’éditeur, collaborant avec de nombreux studios internes puis externes, jusqu’à devenir aujourd’hui le principal créateur et distributeur de jeu vidéo en Europe.

De 2015 à 2018, l’entreprise faillit se faire absorber complètement par Vivendi au cours d’un rachat massif et agressif des parts de l’entreprise. Après une bataille opposant Yves Guillement et Vincent Bolloré, les deux groupes cherchant à rassembler les fonds suffisants, c’est Guillemot qui remporta le conflit, redevenant financièrement « indépendant ».

Son organisation

Relatif à sa taille, Ubisoft emploie énormément de personnes, avec pas moins de 16 000 développeurs répartis dans le monde (et plus encore dans les secteurs du marketing et de la communication). Cela est bien plus que la plupart de ses compétiteurs, y compris ceux avec plus de poids économique.

Il possède un très grand nombre de bureaux répartis un peu partout dans le monde. Son siège social actuel se trouve à Montreuil, mais l’entreprise possède aussi des filiales aux Royaume-Unis, Finlande, Suède, Serbie, Chine, Japon, Etats-Unis, Canada, Inde, Philippines… Presque tous se déclinent sous le nom de « Ubisoft… » suivi du nom de la ville ou du pays où ils le studio se trouve.

Sa stratégie est simple : regrouper sous une seule bannière une pléthore de talents distribués aux quatre coins du monde. Les différents projets sur lesquels l’entreprise sont par la suite centralisés, et certains de ces studios les plus créatifs peuvent également proposer et élaborer leurs propres idées.

Quels jeux produisent-ils ?

Ubisoft possède de nombreuses licences et types de licences, proposées et développées par différents studios en fonction de leur taille et compétences. Généralement, chaque studio se voit attribuer une ou deux licences et se focalise sur elles.

On repère principalement deux cas de figure chez Ubisoft

  • Les licences phares: Plus de d’autres éditeurs, Ubisoft a fait le choix de se concentrer surtout sur quelques séries phares, et met le gros de ses ressources sur elles. On y compte principalement des jeux Action Adventure et des FPS AAA tels que Assassin’s Creed, Watch Dogs, Far Cry ou Ghost Recon. Le rythme de parution de ces jeux est intense (un nouvel opus tous les 1 ou deux ans) et leur production assez uniformisée.

 

  • Les projets inventifs: Depuis quelques années cependant, Ubisoft a connu une certaine stagnation de ses ventes. On peut voir plusieurs projets refleurir et explorer de nouveaux horizons. On pensera à For Honor, Rainbow Six Siege ou encore à Grow Home.

Quelques jeux iconiques produits par Ubisoft

Rayman

Le jeu qui a fait le succès d’Ubisoft s’est beaucoup effacé depuis sa création. Toutefois, Rayman reste une marque importante dans l’entreprise, marque d’un grand savoir-faire en ce qui concerne le game art et la création d’un jeu action adventure.

On y retrouve notamment un univers bercé par les différents contes de fées celtes, en hommage aux origines bretonnes du studio.

Prince of Persia

Dès leurs tout débuts, les Prince of Persia ont été des pionniers de la motion capture et de l’animation 2D et 3D. Il s’agit d’un des tous premiers titres à avoir instaurer des notions de parkour dans un jeu, que l’on retrouvera d’ailleurs dans énormément d’autres titres de Ubisoft.

Prince of Persia exerça une certaine influence à la fois sur le platformer 3D grâce à l’agilité de son personnage, mais su aussi se démarquer au niveau du hack and slash dans ses suites.

Assassin’s creed

La création d’Assassin’s Creed a marqué l’entrée d’Ubisoft dans son ère actuelle en tant qu’éditeur mondial. Bien que son premier opus ne fût qu’une grosse démonstration technique, ce condensé de compétences a inspiré l’éditeur à faire plusieurs suites à succès.

La série a aussi su impressionner par ses reconstitutions historiques et artistiques très détaillées, demandant aux artistes de reconstruire entièrement des villes à différentes époques de leur histoire.

Les choses à savoir pour travailler avec Ubisoft

Une entreprise ouverte et accessible

Ubisoft exerce très clairement une politique d’expansion et n’a pas peur de recruter. Il s’agit probablement d’un des grands éditeurs les plus facile à rejoindre, vous trouverez régulièrement des annonces de leur part pour des postes aux quatre coins du monde.

Ubisoft n’est également pas très regardant sur le niveau des personnes qu’il recrute. On retrouve des demandes pour des postes d’experts, requérant plusieurs années d’expérience, tout comme des offres de stage, qui demanderont généralement 6 mois de votre temps. Ubisoft possède également ses propres mécanismes de formation en interne afin de mettre les différents débutants à niveau.

Une ouverture progressive aux nouvelles idées

Se rendant compte que sa stratégie ne se concentrant que sur quelques exclusivités commençait à s’essouffler, Ubisoft cherche depuis plusieurs années à grandement s’ouvrir.

L’entreprise commence à donner le feu vert à de nombreux plus petits projets, prodiguant des fonds importants tout en les laissant conserver une certaine liberté de création. Si vous êtes inventif ou prêt à voyager selon les projets, vous aurez accès à un catalogue de types de jeu très grand et relativement ouvert aux nouvelles idées.  

Un travail sous flux tendu

Ubisoft est une entreprise jeune et dynamique mais qui fait encore de gros efforts pour ne pas se laisser distancer par ses compétiteurs. Ses structures sont agréables et l’ambiance de travail dynamique, mais cela implique également des volumes horaires importants, surtout à l’approche d’un crunch. Le turnover (taux de remplacement) y est aussi assez élevé.

A l’heure actuelle, les difficultés financières de Ubisoft font que ses salaires tendent aussi à être plus bas que la moyenne de l’industrie.

Découvrez aussi les autres géants de l’industrie vidéoludique

Je m'informe gratuitement et sans engagement !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 52 56 49 90