Accueil > Petite Enfance > L’importance de l’environnement pour le développement de l’enfant

L’importance de l’environnement pour le développement de l’enfant

Catégorie(s) de l'article : Petite Enfance

Article écrit par Flora

De plus en plus, des experts de la Petite Enfance se rendent compte que l’environnement même autour du nourrisson joue un rôle crucial sur son développement. Voici comment des pros de la petite enfance peuvent le transformer afin de créer le meilleur cadre possible dès le plus jeune âge.

 

  • Comment l’environnement impacte-t-il le développement cognitif de l’enfant
  • 3 types d’environnement : social, scolaire et matériel
  • Gestes pour créer un environnement propice au développement de l’enfant 

Le cerveau d’un bébé commence à se former dès la gestation et se développe au long des premières années d’existence. Cette phase de la petite enfance, qui va de la naissance jusqu’à 6 ans, est fondamentale dans le développement personnel du jeune enfant.

C’est par exemple à ce moment qu’il apprend à s’asseoir, à marcher, à parler et à manger tout seul. C’est donc une période riche en apprentissages pendant laquelle l’enfant expérimente, explore et vit des expériences édifiantes.

Les parents ou adultes responsables doivent encadrer cet apprentissage en instaurant un environnement propice à l’acquisition de connaissances, mais au sein duquel l’enfant garde un rôle actif. En étant attentif à ses découvertes et en créant des opportunités d’exploration, vous participez à son développement tout en le laissant libre pour découvrir le monde qui l’entoure.

 

Comment l’environnement impacte-t-il le développement cognitif de l’enfant

C’est lors des premières années d’existence que se forme la base neurologique qui permettra au bébé de se développer jusqu’à l’âge adulte. Les innombrables informations absorbées durant la journée participent au développement des émotions, des habilités motrices et cognitives, de la logique, du langage et de la mémoire.

Une étude publiée dans la revue Cognitive Development a analysé les effets de plusieurs facteurs sur le développement des aptitudes verbales des petits enfants. Il a été prouvé que le niveau de stimulation cognitive auquel l’enfant est soumis dans son foyer a un fort impact sur l’acquisition de compétences verbales. L’étude confirme plus largement le rôle de l’environnement dans le développement de l’enfant et de ses capacités intellectuelles et cognitives.

 

3 types d’environnement : social, scolaire et matériel

Le jeune enfant est un être humain inséré dans un contexte particulier. Ainsi, les caractéristiques de l’environnement auquel il appartient ont une grande influence sur son développement.

Il y a tout d’abord un environnement humain particulier : le réseau de relations sociales qui entoure l’enfant constitue un élément déterminant. En étant fondé sur la bienveillance et la confiance, il peut lui permettre de grandir et d’apprendre en se sentant bien entouré et assisté par les personnes qu’il côtoie quotidiennement.

L’enfant doit pouvoir se sentir écouté et encouragé dans ses démarches pour poursuivre ses propres expériences avec confiance.

L’environnement social quant à lui désigne plus largement les influences sociales propres au quartier et aux structures scolaires au sein desquelles l’enfant est inséré. C’est une extension de l’environnement humain ancrée dans le lieu de vie de la famille. L’enjeu ici est aussi d’assurer que l’enfant soit bien entouré.

Enfin un environnement matériel : les découvertes et expériences par lesquelles l’enfant doit passer pour se développer dépendent d’un espace stimulant et sécurisé. La variété et la simplicité des jeux proposés sont des caractéristiques importantes, mais veillez à ce que l’intérêt de l’enfant soit bien pris en compte. Car c’est en faisant une activité qui l’intéresse que le petit développe son attention et sa concentration.

 

Gestes pour créer un environnement propice au développement de l’enfant 

Dans un environnement adapté, l’enfant est stimulé par ce qui l’entoure et sa curiosité le pousse à explorer. Il s’agit pour l’adulte d’aménager l’espace de façon à entretenir son envie de découverte.

Il est important de donner à l’enfant la possibilité de choisir l’activité qui l’attire le plus, en mettant à sa disposition une variété de jeux différents. Chaque activité possède un intérêt pédagogique particulier et contribue à son développement : par exemple, en jouant avec des objets à formes géométriques qu’il faut assembler ou encastrer, l’enfant apprend à percevoir la complémentarité des formes.

L’espace de jeux doit être le plus libre de contraintes possible pour que l’exploration de l’enfant soit spontanée. Aussi importante que de prévoir l’arrangement des jeux, l’organisation d’un coin où l’enfant peut choisir de se reposer lui permet d’alterner entre moments d’activité et de calme selon son envie.

Dans cet environnement, l’adulte occupe unrôle d’accompagnateur, en veillant à ce que l’enfant ne se mette pas en danger tout en lui faisant confiance pour tester ses limites dans un cadre sûr. En restant toujours à proximité et en adoptant une posture bienveillante, il se sent en confiance et peut développer ses capacités dans un environnement propice.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Le retard de langage chez l’enfant

Petite Enfance : Le retard de langage chez l’enfant Catégorie(s) de l'article : Petite EnfanceArticle écrit par Amaz Les enfants apprennent à parler à des moments différents. Savoir ce qui est « normal » et ce qui ne l'est pas dans le...

lire plus
Je m'informe gratuitement et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagements !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 30 30 20 26