Accueil > Petite Enfance > Quels sont les avantages à signer avec bébé ?

Quels sont les avantages à signer avec bébé ? 

Catégorie(s) de l'article : Petite Enfance
Article écrit par Marie

Si vous êtes parent ou professionnel de la petite enfance, vous le faites naturellement. Utiliser les gestes pour communiquer est quelque chose d’instinctif au quotidien. On tend le bras, on agite la main, on lève le doigt que ce soit pour avertir, saluer, inviter… Il est d’ailleurs plus juste de parler de “communication gestuelle associée à la parole” plutôt que de “langage des signes”. En effet, la “LSB” pour “langage des signes pour bébé” est différente de la langue des signes. Le vocabulaire est limité à une vingtaine de mots qui correspondent aux besoins primaires de l’enfant ou à l’expression d’émotions simples. Quelle est l’utilité de communiquer avec bébé par des signes ? À partir de quel âge le lui apprendre et comment ? Dans cet article on répond à toutes ces questions ! 

 

Pourquoi utiliser des signes pour communiquer avec les bébés ? 

 

Si l’on utilise naturellement les gestes pour communiquer avec les bébés en quoi est-ce utile de leur montrer des signes ? C’est parce que ceux-ci sont plus précis que les gestes que nous faisons machinalement pour parler. Ils peuvent nous permettre de mieux communiquer avec l’enfant avant l’acquisition du langage articulé. Les avantages sont nombreux alors pourquoi ne pas essayer ? En effet, communiquer avec bébé par des signes peut amener différents avantages. 

 

Éviter les frustrations 

 

Les enfants éprouvent le besoin de communiquer dès la naissance mais l’impossibilité de se faire comprendre se traduit souvent par des cris. En effet le langage parlé ne s’acquiert qu’autour de 12 mois. Avant, les bébés babillent et communiquent essentiellement par le regard, le sourire ou les pleurs. Initier bébé à certains signes peut lui permettre de se faire comprendre plus précisément et permet donc une meilleure satisfaction de ses besoins. Plus rapidement et mieux compris, votre enfant ressent moins de frustration ! On peut lui montrer des signes simples pour désigner le désir de boire et de manger. D’autres besoins primaires comme demander de l’aide, un câlin ou encore changer la couche peuvent être facilement exprimables sous forme de signes. Pour vous aider, il existe beaucoup de livres qui vous apprendront des signes bien distincts et faciles à comprendre pour bébé. Par la suite il pourra même comprendre comment exprimer des émotions. La colère, la fatigue, le bonheur ou encore la colère… Cela permettra à bébé de commencer à identifier ses sentiments et à vous de savoir comment réagir. Mieux compris, les bébés pleurent moins et sont globalement plus relaxés. Ce qui nous amène au second gros avantage à initier votre bébé à cette langue alternative. 

Descendre le niveau sonore de la maison ou de la crèche 

 

Comme vous l’avez remarqué, les frustrations de bébé se traduisent souvent par des crises de larmes. Dans l’impossibilité de comprendre ce qui agite votre enfant, il peut demeurer compliqué de le calmer. Grâce au langage des signes pour bébé, le volume sonore de la maison ou de la crèche descend d’un niveau. Au lieu de pleurer pour manifester son besoin d’attention, bébé vous fait signe. Cela demande bien sûr aux parents ou aux professionnels de la petite enfance de cultiver une certaine attention visuelle avec l’enfant qui demande un peu de pratique.  

 

Mieux capter l’attention de bébé 

 

En effet, utilise les signes nécessite de prendre le temps de regarder votre bébé. Il faut donc prendre le temps de non seulement s’écouter mais aussi de s’observer. Cela crée un lien spécial avec votre enfant qui vous permettra également de communiquer à distance ou à travers une vitre par exemple. C’est un peu comme une langue secrète entre vous et vos enfants ! Le langage du signe peut également être utilisé lors de la lecture. Utiliser les signes c’est offrir une attention supplémentaire à votre enfant ainsi qu’un mode de communication alternatif simple en attendant l’acquisition de la parole. Enfin, lier le signe à la parole permet de mieux capter l’attention de bébé lorsque vous lui parlez. 

 

Un tremplin vers le langage 

 

Lorsque vous signez, il faut toujours accompagner le signe d’un mot ou d’une petite phrase. Cela permettra à votre enfant d’associer le mot et le signe. Comprendre cette langue alternative à votre enfant le motivera à échanger avec vous. Il comprendra vite l’intérêt du langage parlé car le langage des signes sera comme un avant-goût de celui-ci. Comprendre l’intérêt de communiquer avec les gestes est donc un tremplin vers la langue orale. Certains craignent que le langage des signes pour bébé puisse retarder l’arrivée du langage parlé. Mais si les parents et professionnel de la petite enfance continue d’accompagner le signe du mot auquel il est associé, c’est plutôt l’inverse qui se produit. Attention, le signe ne doit pas remplacer la parole mais toujours l’accompagner ! 

 

Communiquer avec les autres. 

 

Montrer le langage des signes à l’enfant peut aussi lui permettre de mieux communiquer avec ses grands-parents, ses frères et sœurs ou ses nounous ! Il vous suffira d’expliquer le sens des signes à vos proches et aux accompagnants et ils pourront facilement comprendre les besoins de bébé ! Si vous êtes le seul à utiliser ce langage avec votre enfant, ce n’est pas grave ! Votre bébé comprendra avec qui il peut l’utiliser et avec qui il ne peut pas.  

 

À partir de quel âge signer avec bébé ? 

 

Vous vous demandez à partir de quel moment commencer à votre enfant à signer ? À vrai dire il n’y a pas vraiment d’âge ! Le plus tôt est le mieux ! Les bébés sont de très fins observateurs et apprennent énormément par mimétisme et cela dès le plus jeune âge. Néanmoins, s’il vous regarde, c’est possible qu’il ne reproduise pas les gestes et qu’il ne les utilise pas. Cela dépend des enfants mais en général, entre 8 et 10 mois votre bébé sera plus réceptif et apte à reproduire les gestes que vous lui faites pour communiquer avec vous ! Néanmoins la communication gestuelle est utile à toutes les étapes du développement. Elle fait partie de la communication non verbale. Généralement inconsciente, elle est intériorisée et rarement analysé pour elle-même. La conscientiser est une bonne chose à faire dans une démarche d’éducation bienveillante. 

 

Un plus et non une contrainte 

 

Néanmoins signer avec un bébé doit rester naturel et il vaut mieux le faire dans le quotidien plutôt que de programmer des moments d’apprentissage. Aussi, ce n’est absolument pas une obligation. Certaines personnes peuvent prétendre que signer avec bébé augmente son quotient intellectuel mais aucunes études à ce jour ne viennent corroborer cette affirmation. Une chose est sûre, le contact physique et visuel avec votre enfant est primordial pour son développement et la première base pour la communication et le bien-être de bébé. Le langage des signes pour bébé doit rester une manière de créer des liens et non une course à la performance ou à l’intelligence.  

 

Si votre enfant prend l’initiative de créer lui-même un signe encouragez-le ! Le langage des signes pour bébé doit rester propre à chacun et non s’instaurer comme un code qu’il faudrait généraliser. 

 

Instaurer des routines, lire un livre, organiser des ateliers avec ses camarades, raconter des comptines ou faire des jeux cartes, la façon d’apprendre à signer dépend de chaque famille ou professionnels. Il n’y a pas de méthode pour s’initier au langage des signes pour bébé et vous pouvez le faire naturellement sans avoir besoin de lire un livre sur le sujet. Veillez néanmoins à créer des signes bien distincts les uns des autres pour que bébé ne les confonde pas. Commencer doucement par deux ou trois signes et suivez le rythme de votre enfant ! 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Je m'informe gratuitement et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 52 56 49 90