Accueil > prothésie ongulaire > Le Matériel des Experts en Prothésistes Ongulaires

Le Matériel des Experts en Prothésistes Ongulaires

Catégorie(s) de l'article : prothésie ongulaire
Article écrit par Hugo
Pour pouvoir s’entraîner et devenir un(e) pro de la prothésie ongulaire, il est important de connaître le matériel approprié. Voici une checklist de la plupart du matériel utilisé dans ce domaine pour couvrir toutes les éventualités.

Index

Pour un champ d’action aussi restreint que les quelques centimètres de kératines qui composent les ongles d’une main, les prothésistes ongulaires ont à leur disposition un véritable florilège d’outils. Tous plus spécialisés que les autres, ces derniers n’ont pas seulement pour but de faciliter la vie du prothésiste ; ils lui permettent d’être aussi beaucoup plus flexible dans les offres qu’il est capable de prodiguer. Bien qu’il soit impossible de couvrir tous les différents matériels développés au cours de ces dernières décennies, passons en revue les principaux atouts de l’arsenal de ces experts.

Gel de modelage

Traditionnellement on privilégiait la résine pour la réalisation de prothèses ongulaires, aujourd’hui, on aura tendance à se tourner vers différents types de gels. Il s’agit de la matière principalement utilisée de nos jours pour la réalisation de prothèses : un gel souple qui est appliqué avec ou sans capsule (tout dépendra de la méthode demandée par la cliente), sculpté, puis placé sous une lampe à UV (ultraviolets) afin de catalyser et de durcir le gel. On retrouve aussi plusieurs types de gels plus spécifiques, comme le gel french, utilisé pour les french manucures, ou l’acrygel qui allie des avantages du gel et de la résine.

Primer

Un primer est un vernis à ongles principalement constitué d’acide méthacrylique. Il n’est cependant pas question de littéralement l’utiliser comme un vernis ; comme son nom anglais l’indique, il s’agit d’un produit de préparation pour un traitement de l’ongle (préparation de prothèses ongulaires, dip powder nail, etc.). Ce produit agit comme un agent desséchant qui va se débarrasser de l’huile qu’on retrouve naturellement sur la kératine de l’ongle et va également le durcir. L’effet n’est que temporaire et sèche à l’air, mais se révèle souvent nécessaire. Cela permet notamment aux matières (gel, résigne…) de mieux s’accrocher à l’ongle.

Huile pour cuticules

Produit qui agit comme l’inverse d’un primer, il s’agit d’une huile utilisée pour nourrir et hydrater les ongles et les cuticules ainsi qu’à renforcer la racine de l’ongle. On l’utilise principalement pour des opérations de réparations ou pour traiter un ongle particulièrement abîmé.

Capsules

Les capsules sont souvent réalisées en gel, acrygel ou en résine, formant la base d’une prothèse ongulaire pré-faite. Généralement très longues, elles sont découpées et ajustées grâce à une pince guillotine pour capsule afin de créer la longueur voulue par la cliente, puis resculptée à la lime pour acquérir la forme souhaitée. Afin que la capsule soit bien fixée à l’ongle, il faut, soit attendre que la matière sèche à l’air libre, soit positionner les ongles sous une lampe à UV. Après cette étape, l’ongle devrait être solide ce qui permet à l’esthéticienne de poursuivre un travail de retouche au vernis (couleurs, textures, etc.).

Pince à guillotine

Il s’agit d’une pince dédiée aux capsules semblable à un coupe ongles. Cet outil permet de tailler les capsules après qu’elles aient été positionnées et fixées aux ongles.

Chablon

Le chablon est une autre méthode permettant d’allonger les ongles. La principale différence entre les capsules et la technique Chablon est que cette dernière sont conçus pour être retirés, ne laissant que la partie travaillée collée à l’ongle. Le chablon est un support papier ou métallique qui va épouser la forme de l’ongle en dépassant sur ses extrémités. Il forme la base sur laquelle la prothèse va être créée, la soutenant jusqu’à ce que sa rigidité naturelle prenne le relai. Une fois cette étape terminée, les chablons peuvent être détachés des ongles. En fonction des produits, ils sont à usage unique ou peuvent être réutilisés (un nombre limité de fois tout de même) après lavage.

Popit

Les popits sont des petits moules en plastique similaires aux capsules en apparence seulement. La différence est que le popit est un outil qui permet de créer le faux ongle. Conçues pour épouser la forme de l’ongle, c’est un vrai gain de temps pour créer une prothèse de A à Z. Vous pouvez les sculpter et les décorer avant même de les appliquer sur vos ongles. Pour cette technique on recommandera fortement l’utilisation de l’acrygel, ce qui nécessite un séchage sous lampe à UV afin de catalyser et de durcir la prothèse. Une fois cette étape terminée, le popit peut se décoller, produisant bien souvent un « pop » dont il hérite le nom, et la prothèse est créée.

Vernis à ongles

Le vernis a deux rôles :
  • En fonction des produits il est possible de travailler sur des effets de couleur, de texture ou des jeux de lumière. D’innombrables produits et techniques sont utilisées et c’est probablement un des outils avec lequel les professionnels ont intérêt à se familiariser le plus.
  • Le vernis peut être aussi utilisé pour du remplissage, permettant notamment de dissimuler les distinctions entre le véritable ongle et la prothèse.

Stylo correcteur de vernis

De la même manière qu’un stylo correcteur papier, cet outil permet de corriger efficacement les ratés réalisés avec le vernis. Il s’agit fondamentalement d’un stylo dont la pointe est imbibée de dissolvant avec ou sans acétone, qui peut être appliqué finement sur les erreurs sans endommager le reste du vernis.

Top Coat

Le top coat est un vernis qui permet de protéger le vernis décoratif. Il s’agit d’une couche de protection qui permet d’unir et de solidifier une dernière fois le travail sur l’ongle. Il s’agit toujours de la dernière étape appliquée par les professionnels.

Dissolvant

Il est bon de remarquer que le travail d’une esthéticienne experte en prothèses ongulaires n’est pas que d’appliquer des prothèses, mais aussi des déposes de prothèses et des retraits de vernis. Pour retirer ce dernier des ongles, le dissolvant, avec ou sans acétone, est utilisé. Ces produits permettent d’effacer le vernis et également de détruire les liaisons entre les prothèses-capsules et les ongles naturels, permettant une dépose facile.

Dip Powder Nail

Le Dip Powder Nail gagne en popularité et demande des outils spécifiques (poudre, pinceaux, plusieurs vernis spécifiques aux étapes : base, activateur, top coat). La poudre qui est au cœur de cette technique. Il s’agit d’une poudre composée principalement de pigments très colorés pour créer différents effets (paillettes, sucre, mélange de couleurs, etc.). Afin de proposer toute une palette de choix à leurs client(e)s, les experts en prothésie ongulaire se doivent d’être équipés d’une vaste gamme de poudres. Il est généralement recommandé d’avoir à disposition plusieurs pinceaux ou petites brosses si vous avez plusieurs client(e)s, pour des raisons d’hygiène.

Lime à ongles

Un grand classique utilisé principalement pendant les phases de modelage et de réparations, la lime est un outil simple mais efficace utilisé pour sculpter les ongles. Les limes utilisées par les professionnels tendent à être plus épaisses et réalisées en matériaux réutilisables après un lavage. Elles ne sont pas systématiquement utilisées, principalement présentes pour des finitions. Pour des applications plus rigoureuses, on privilégiera les fraises à ongle.

Fraise à ongles

Aussi connu sous le nom de « ponceuse à ongles », elle est similaire à une fraise qu’on pourrait trouver chez le dentiste. Il s’agit d’un embout monté sur un petit moteur tournant rapidement afin de poncer une zone. En quelque sorte, c’est la version électrique d’une lime à ongles utilisée par les professionnels pour sa rapidité, sa netteté et sa plus grande précision. Les fraises sont principalement utilisées pour élimer le dessus de l’ongle. Il peut s’agir de vouloir effacer le lunule (la partie blanche à la racine de l’ongle), qui peut s’avérer problématique lors de la pose de prothèses. Elles sont également utilisées pour affiner le résultat de prothèses ongulaires, les retirer ou pour atténuer les effets d’un Dip Powder Nail un peu trop prononcés. Il est généralement recommandé de choisir une ponceuse à faibles vibrations. Il s’agit surtout d’une question de confort de vie : en effet, des vibrations intenses peuvent se montrer désagréables voire épuisantes si vous maniez une fraise toute la journée. Cela se répercute aussi sur le client : un geste moins précis signifie aussi plus de risques d’accidents. Similairement, les embouts associés devraient être de bonne qualité.

Batônnets et repousse réticules

Ces tiges, généralement créées en acier, permettent de repousser la cuticule d’un doigt (la peau qui fait la jonction avec l’ongle). Elles sont nécessaires afin de nettoyer les peaux mortes qui s’y seraient déposées, facilitant la pose et « agrandissant » l’ongle. Il faut cependant bien faire attention à ne surtout pas les couper car elles jouent un rôle de protection contre les bactéries.

Mannequins et mains d’apprentissages

Particulièrement lorsque l’on débute dans la profession, il est probable qu’on ait encore besoin d’entrainement. On retrouve souvent deux versions de ces mains : avec ou sans ongles. Celle sans ongle permet de s’entrainer à la pose de capsules et à la décoration tandis que celles qui en sont dotés permettent la pose de gel avec chablon.

Lampe à ultraviolets (UV)

Que les préparations soient réalisées en résine ou en acrygel, la catalyse par lampe à UV est un des moyens de prédilection pour pouvoir solidifier les prothèses ongulaires après un modelage. Il s’agit d’une lampe générant une lumière bleue riche en rayons ultraviolets. Elles permettent par une simple réaction chimique de faire durcir les éléments qui composent certains matériaux de modelages, solidifiant l’ongle pour obtenir un résultat final. Ces lumières sont considérées sans danger lorsqu’elles sont utilisées pendant à peine quelques minutes sur le bout des doigts.

Pinceaux

Lors de l’application fine d’un vernis ou pour retoucher un gel, une palette de pinceaux fins est utilisée pour un travail de précision.

Colle pour manucure

Dans le cas de certaines matières, un simple durcissement ne suffit pas. Les extensions plus récalcitrantes peuvent être collées directement à l’ongle par le biais de produits spéciaux visant à ne pas agresser la peau ou le véritable ongle.
Vous voici maintenant plus familier avec les différents outils de Prothésie Ongulaire auxquels il faudra vous attendre lors de l’exercice du Nail art à un niveau professionnel. Si vous visez à véritablement faire de cette pratique votre métier, il est préférable de vous former et d’obtenir une attestation de formation. La formation Prothésiste Ongulaire à distance proposée par Campus des Ecoles vous permettra d’acquérir toutes les compétences liées à ces outils au rythme qui vous convient le mieux.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Je m'informe gratuitement et sans engagement
Je m'informe gratuitement et sans engagements !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 30 30 20 26