Accueil > Petite Enfance > Comment gérer le comportement d’un enfant agressif ?

Comment gérer le comportement d’un enfant agressif ?

Catégorie(s) de l'article : Petite Enfance
Article écrit par guillaume
Le comportement agressif d’un enfant fait partie des étapes de son développement. En fonction de son âge, il n’a pas les mêmes manières de s’exprimer et de s’affirmer. En tant que professionnel(le) de la petite enfance, voici quelques conseils à appliquer pour maîtriser et appréhender la violence chez l’enfant.

L’agressivité chez l’enfant en fonction de son âge

Le comportement agressif d’un enfant ne s’exprime pas de la même manière en fonction de son âge. Entre 18 mois et trois ans, l’agressivité est surtout guidée par son impulsivité. L’enfant ne contrôle pas ses sentiments et il se montre agressif, non pas pour faire mal, mais pour exprimer son mécontentement. En tant que professionnel(le) de la petite enfance ou parents, il vous est ainsi peut-être déjà arrivé d’avoir à gérer un conflit entre deux enfants qui se chamaillent pour un objet. L’un ne voulant pas prêter le jouet à l’autre.

Tout petit, l’enfant a tendance à considérer que le monde qui l’entoure lui appartient. S’il voit un objet qui l’attire, il va le prendre sans réfléchir. L’agressivité chez le tout-petit résulte aussi d’un manque de moyens pour exprimer ce qu’il ressent. Il va donc user de gestes pour s’affirmer. Il mord, tape ou pousse en fonction de la situation et de son instinct. À la maison, les enfants sont habitués au même comportement de la part de leurs parents. En présence d’autres enfants, il se retrouve face à une situation jusqu’ici inconnue. Il n’obtient pas nécessairement le jouet qu’il convoite ou l’attention qu’il désire. Les épisodes de colère physique chez un enfant peuvent augmenter jusqu’à trois ans.

À partir de trois ans, l’enfant a acquis d’autres moyens de s’exprimer. Il côtoie d’autres enfants et ses interactions sociales sont plus développées. Ainsi, sa façon de manifester sa colère ou son mécontentement va surtout se baser sur la parole et les mots. Il va ainsi plus facilement négocier le partage d’un objet mais peut aussi menacer. Avec l’âge, l’enfant contrôle plus facilement ses émotions et porte une plus grande attention à la portée de ses gestes. La présence d’adultes lui permet de se canaliser et l’incite à s’excuser plus facilement. Néanmoins, l’enfant peut toujours exprimer sa colère de façon violente avec des gestes. Cela peut-être une violence envers lui-même, afin de ne pas faire mal aux autres enfants ou vis-à-vis de ses camarades. Si la violence physique persiste chez un enfant, il convient de faire appel à un professionnel pour déterminer l’origine de ces accès de colère.

Les causes de l’agressivité de l’enfant

Un enfant peut se montrer violent ou agressif pour de multiples raisons. L’environnement qui entoure l’enfant joue un très grand rôle dans sa façon d’exprimer ses sentiments. Les disputes nombreuses entre ses parents auxquelles il peut assister peuvent l’amener à penser que l’agressivité verbale est quelque chose de normal. L’enfant apprécie imiter les comportements. Son agressivité peut alors se calquer sur celle d’autres enfants voire adultes. Cela peut-être le signe d’un manque d’attention qu’il éprouve. Le refus de partager est aussi l’une des origines de son attitude agressive.

Parents ou professionnel(le) de la petite enfance, il vous est sûrement déjà arrivé d’être confrontés à un enfant turbulent ou violent après une grosse période de jeux ou d’activités. C’est une réaction normale puisque la fatigue joue un grand rôle sur le caractère agressif ou non d’un enfant. Un trop grand nombre de punitions peut aussi faire naître en lui un sentiment de frustration, ce qui peut engendrer un caractère agressif. Enfin, s’il s’aperçoit que la meilleure façon d’obtenir ce qu’il veut est de faire preuve d’agressivité, alors il agira en conséquence. Il adaptera et répétera son comportement pour qu’on lui cède ce qu’il désire.

Comment réagir face à un enfant agressif ?

Régler un conflit avec un enfant agressif varie en fonction de son âge et, bien entendu, en fonction de la situation. Il est tout d’abord primordial de faire preuve de patience envers un enfant sujet à une crise de violence. Il s’agit alors de trouver un équilibre entre le calme et la fermeté pour faire comprendre à l’enfant que son comportement n’est pas approprié. Évitez également les attaques verbales à l’encontre de l’enfant. Elles pourraient engendrer une baisse de son estime de soi. Faites lui prendre conscience des conséquences de ses actes. Par exemple, s’il tape un autre enfant, indiquez-lui que son geste fait mal. Dans le même temps, consolez l’enfant victime de l’enfant agressif pour s’assurer de cette prise de conscience.

Au moment de ses premiers mots, apprenez à l’enfant à s’affirmer avec des phrases comme “C’est à moi” ou “Non je ne veux pas.” L’agressivité physique diminuera alors. Faites en sorte que le comportement agressif d’un enfant n’engendre pas une réaction inappropriée comme le rire. Cela pourrait le conforter dans son caractère violent. Enfin, une fois que la situation et la crise de violence passée, consolez l’enfant. Cela installera entre vous et lui un climat de confiance dans la relation. Si l’enfant est en âge de comprendre les mots, vous pouvez aussi revenir sur l’incident et également lui demander quel comportement il aurait dû adopter plutôt que se laisser aller à une crise de violence.

Prévenir les comportements violents

Si vous travaillez dans un établissement de garde d’enfants, vous devez établir des règles pour éviter à un enfant d’exprimer des émotions violentes. L’enfant ayant tendance à facilement imiter le comportement des autres, soyez vous-même exemplaire dans votre manière d’interagir et instaurez un climat de confiance. Des activités ludiques peuvent aussi permettre à un enfant de canaliser sa colère et à mieux exprimer sa frustration. Il est ainsi possible de mettre en place des scénarios dans lesquels on demande à l’enfant ce qu’il aurait fait dans une situation donnée. Enfin, n’hésitez pas à féliciter un enfant appliquant une attitude exemplaire et contrôlant mieux ses émotions.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Je m'informe gratuitement et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 52 56 49 90