Accueil > Comment s’installer en tant qu’esthéticienne à domicile ?

Comment s’installer en tant qu’esthéticienne à domicile ?

Votre CAP Esthétique en poche, vous pouvez devenir esthéticienne mais vous ne voulez pas exercer en instituts de beauté, il vous reste à travailler à domicile. L’esthéticienne à domicile se rend directement chez ses clientes pour leur dispenser des soins d’esthétique. Le métier vous attire ? Comment devenir esthéticienne à domicile ?

 

C'est gratuit et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement

Devenir travailleuse indépendante

 

Pour devenir esthéticienne à domicile, il est primordial d’avoir suivi une formation esthétique au préalable. Il n’est pas possible de démarrer cette activité indépendante sans avoir obtenu le CAP Esthétique ou un autre diplôme du secteur (BP Esthétique, Bac Pro Esthétique…) ou justifier de plusieurs années d’expérience en tant qu’esthéticienne.

Ensuite, quel statut dois-je choisir pour démarrer mon activité ?

La professionnelle peut faire le choix de créer un statut d’auto-entrepreneur ou bien de créer une société. Il n’y a pas de meilleure option, cela dépend de la vision que peut avoir la professionnelle de son activité.

L’avantage du statut d’auto-entrepreneur est la rapidité et la simplicité des démarches fiscales et sociales. Cela peut être une bonne option pour démarrer son activité d’esthéticienne à domicile car la professionnelle peut se rendre compte de la solidité et de la stabilité de son activité sans avoir à engager de trop grands frais. Les inconvénients du statut d’auto-entrepreneur se manifestent à la longue. En effet, le chiffre d’affaires ne peut pas dépasser les 70 000€ HT par an pour la vente de services de soins, et les 170 000€ HT pour la vente de produits de beauté. De plus, les frais personnels (transport, achat de produits…) ne sont pas déductibles du chiffre d’affaires.

Si la professionnelle voit son activité en grand, il est donc conseillé d’opter pour la création d’une société. Les frais engagés et le temps passé dans les démarches sont beaucoup plus importants mais il n’y a aucune limite de chiffre d’affaires. De plus, les frais courants peuvent être déduits du résultat fiscal de l’entreprise. Enfin, en cas de problème, les créanciers ne peuvent saisir que les biens de l’entreprise et les biens personnels de l’esthéticienne à domicile sont protégés. Au contraire, avec le statut d’auto-entrepreneur, le patrimoine personnel n’est pas protégé.

Une autre question souvent posée porte sur la carte d’artisan ambulant. L’esthéticienne à domicile est considérée comme artisan car elle vend des services qui représentent un savoir-faire. Toutefois, elle n’est pas obligée d’avoir la carte d’artisan ambulant. Elle la nécessite seulement si elle exerce sa profession en dehors de sa commune de résidence. Pour l’obtenir, elle doit faire la demande directement auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CAM) dont elle dépend.

Bien préparer son business model 

S’installer en tant qu’esthéticienne à domicile n’est pas chose simple. Il est fondamental de bien développer son projet avant de se lancer dans l’activité. Tout d’abord, comme évoqué précédemment, la professionnelle doit bien définir le cadre administratif de son activité. Ensuite elle doit réaliser un plan de finance, calculer l’investissement nécessaire et les frais qu’elle doit engager chaque semaine. Cela lui permet ensuite de fixer les tarifs des services qu’elle propose. Pour définir les tarifs, la professionnelle doit bien prendre en compte l’ensemble des coûts que son activité de travailleuse indépendante peut lui générer.

Il est essentiel de prendre le temps de bien réaliser ces calculs pour que son activité d’esthéticienne à domicile soit viable et rentable.

Enfin, l’esthéticienne à domicile peut se lancer dans la recherche de clientes. Au début de l’exercice de son activité, elle doit consacrer une bonne partie de son temps aux moyens de communication afin de se faire connaître et d’attirer le plus de clientes possibles.

 

Découvre également :

Je m'informe gratuitement et sans engagements !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 30 30 20 26