Accueil > Tendances et événements. > L’E3 2020 est annulé à cause du COVID-19 : comment l’industrie réagit-elle ?

L’E3 2020 est annulé à cause du COVID-19 : comment l’industrie réagit-elle ?

Catégorie(s) de l'article : Game Art | Game Design | Tendances et événements.
Article écrit par Hugo
Après une déclaration officielle des organisateurs de l’événement, l’E3 2020 est définitivement annulé. Malgré cette perte, l’industrie du jeu vidéo devrait toutefois pouvoir se débrouiller sans cet événement.

    L’E3 : le plus grand événement du jeu vidéo au monde

    Chaque année depuis 1995, L’Electronic Entertainment Expo (E3) agit comme le lieu de rassemblement de toute l’industrie du jeu vidéo. C’est là-bas, au Los Angeles Convention Center, que se réunissent tous les grands noms du jeu vidéo : éditeurs, créateurs, indépendants, journalistes, sans oublier les nombreux visiteurs !

    L’E3 agit comme un moment de célébration pour le jeu vidéo. C’est là que se concentre la grande majorité des annonces annuelles des éditeurs, qui préparent un show et une scène spécialement pour l’occasion.

    On y retrouve des previews sur les jeux et les consoles à venir, des démonstrations techniques de projets encore en développement et d’autres annonces pour tous types de jeu. Il s’agit aussi d’une grande opportunité pour les indépendants, qui peuvent venir y présenter leurs projets et potentiellement s’y faire un nom.

    2020 s’annonce comme une année très prometteuse pour le jeu vidéo. On y attend en effet l’aube d’une nouvelle génération de console, dont la sortie pourrait bien s’effectuer cette année même. La VR continue également à grandement se développer, notamment avec l’arrivée du Valve Index sur le marché.

    Pourtant, malgré le fait que l’E3 n’ait jamais raté une année depuis 25 ans, il semblerait que 2020 fasse figure d’exception.

    L’édition 2020 est annulée à cause du risque d’infection de COVID-19

    Le 10 mars 2020, après plusieurs semaines de doute, une information a commencé à fuiter. La source : Devolver Digital, un éditeur connu pour ses jeux indépendants peu orthodoxes et qui aurait dû avoir sa propre scène durant l’événement.

    Le Twitter officiel de l’éditeur annonça un triste avertissement « Annulez vos vols et vos hôtels pour l’E3, tout l’monde ». Une annonce officielle des organisateurs de l’E3 vint confirmer cette annulation dès le lendemain.

    « Après consultation avec les membres de notre organisation en ce qui concerne la santé et la sécurité de tous les participants de notre industrie -nos fans, employés, exposants et partenaires-, nous avons pris la décision difficile d’annuler l’E3 2020, qui aurait dû se dérouler du 9 au 11 Juin à Los Angeles ».

    Bien que l’E3 ait éprouvé quelques difficultés concernant son organisation cette année, la cause provient bien de circonstances externes : le virus COVID-19.

    La pandémie de maladie à coronavirus continue s’étendre à de nombreux endroits du globe. Son impact reste encore mineur, mais elle a déjà provoqué l’annulation de nombreux événements à plusieurs endroits du monde.

    Malgré le fait que sa présence soit encore faible aux Etats-Unis, l’E3 est un rassemblement massif, attendant pas moins de 60 000 participants provenant des quatre coins du monde. Les organisateurs de l’E3 ont considéré que le risque d’infection était trop grand.

    « Nous sommes très déçus de ne pas être capables de maintenir cet événement pour nos fans. Mais nous savons qu’il s’agit de la bonne décision à prendre au vu des informations que nous possédons aujourd’hui. Nos équipes vont contacter directement nos exposants et participants pour prodiguer les informations leur permettant de recevoir un remboursement complet. »

    Comment l’industrie du jeu vidéo s’organisera-t-elle sans l’E3 ?

    Bien que l’E3 ait été annulé, cela ne veut pas dire que l’industrie du jeu vidéo compte ralentir pour autant. Si la plupart des studios et éditeurs conservaient leurs nouveautés pour cette occasion, on peut s’attendre à voir ces informations et annonces apparaître sous de nouvelles formes.

    En réalité, cette tendance a déjà commencé à se manifester depuis quelques années. Depuis 2016, on peut en effet constater que l’E3 est quelque peu en perte de vitesse.

    Certains des plus grands éditeurs de toute l’industrie ont en effet commencé à faire cavaliers seuls, n’y présentant plus autant d’exclusivités ou même, ne présentant purement et simplement plus aucun stand à l’E3.

    C’est par exemple le cas d’Electronic Arts et Activision-Blizzard, dont la présence s’est visiblement estompée. Sony quant à lui s’est complètement abstenu de participer en 2019.

    Loin d’être en difficulté, ces entreprises ont simplement décidé de s’exporter, d’organiser leurs propres événements et annonces.

    Cela passe par le biais de leurs propres événements (EA Play, Blizzcon), ou encore par des streams régulièrement tout le long de l’année (State of Play)

    Nintendo s’est également quelque peu détaché de l’événement. Bien qu’il y participe toujours, cela s’effectue depuis 2015 par le biais de conférences pré-enregistrées et soigneusement éditées. Un format qu’il serait très facile de simplement publier sur internet.

    L’éditeur tient aussi en parallèle des directs ainsi que ses « Nintendo treehouse », des streams durant lesquels des développeurs montrent régulièrement les futurs jeux prévus par la firme au cours de longues séances de jeu.

    2020 continue sans changer ses plans

    Tous ces éléments laissent à penser que, même sans l’E3, les différents créateurs de jeu vidéo trouveront un moyen de communiquer avec leur public. L’arrivée d’internet et la proximité grandissante entre les créateurs et leurs joueurs ont rendu ce genre d’événement moins essentiel, son absence ne devrait pas provoquer trop de bouleversements. Phil Spencer, le responsable de la branche XBox de Microsoft n’a d’ailleurs pas attendu pour promettre plus de détails sur sa prochaine console directement en ligne.

    La communication des créateurs est devenue plus fréquente, mensuelle, hebdomadaire ou même quotidienne pour certains. Les développeurs indépendants sont les premiers à l’avoir compris, certains comme Zach Adams ou Devolver Digital parlant régulièrement et directement avec leur audience. Ces streams ont aussi été adoptés depuis longtemps par des studios créant des jeux en permanente évolution, comme Riot Games (League of Legends) ou Digital Extreme (Warframe)

    La perte de l’E3 2020 se fait toutefois bien sentir. Il s’agit d’une opportunité de moins pour les différents créateurs de propager leurs idées à un grand public.

    Il n’est pas non plus exclu que plusieurs autres événements célébrant la culture geek et vidéoludique soient en périls pour 2020. On pensera notamment à la Comic Con ou à la Game Developers Conference, dont les dates ont été repoussées jusqu’à nouvel ordre, ou à la Japan Expo, qui se maintient pour le moment pour juillet.

    Si vous souhaitez intégrer les métiers liés au monde du gaming et de la création vidéoludique, Campus des Ecoles vous propose des formations spécialement dédiées aux métiers du numérique.

    Vous voulez intervenir dans le Game Design et diriger les mondes que vous créez ? Vous trouverez votre bonheur ici.

    Le domaine du dessin et de la modélisation vous intéresse plus ? Vous pourrez faire prendre vie à vos créations en suivant une formation de Game artist

    Ces articles peuvent également vous intéresser :

    Je m'informe gratuitement et sans engagement
    Je m'informe gratuitement et sans engagement !

    Ou appelez nous dès maintenant au :
    02 52 56 49 90