Accueil > Devenir technicienne en extension de cils > Le quotidien d’une technicienne de cils > Les mesures d’hygiène à respecter lors d’une prestation en beauté du regard

Les mesures d’hygiène à respecter lors d’une prestation en beauté du regard

Dans le quotidien d’une technicienne en extensions de cils, il n’y a pas que l’accueil des clients et les prestations qui sont importants. Comme ce métier se pratique au plus près des yeux de la cliente, l’hygiène doit être primordiale. En effet, cette zone du visage est celle qui est la plus sensible aux infections. Dans cet article, nous allons vous guider sur les démarches à suivre pour que l’hygiène soit irréprochable dans votre pratique de la pose d’extensions de cils.

 

  • L’hygiène dans votre espace de travail
  • L’hygiène de votre matériel
  • Les normes cosmétiques européennes

C'est gratuit et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement

L’hygiène dans votre espace de travail

Sur votre lieu de travail, que ce soit en institut ou à domicile, la qualité du service doit être à l’image de la qualité des soins. Le bien-être et la satisfaction des clients dépend aussi de l’attention que vous mettrez dans la propreté de votre pratique. 

Pour offrir un espace accueillant et chaleureux à votre clientèle, il est nécessaire d’adopter des gestes d’hygiène tout au long de la journée. Après chaque cliente, vous devez ranger votre espace de travail, le matériel usagé, le linge, etc. pour faire comme si chaque cliente était la première de la journée. 

Tout au long de la journée, il est essentiel que tout se passe bien pour chaque cliente : aussi bien au niveau de la qualité des prestations esthétiques, de l’hygiène, de la sécurité que de la qualité du service. Exercer dans un environnement propre et rangé procure un meilleur confort de travail et offre aux clientes un véritable moment de détente et de bien-être.

L’hygiène de votre matériel

Du fait de la réutilisation de certains outils (comme la pince), la propreté du matériel est essentielle pour éviter la contamination entre les clients. En effet, leur manipulation peut entraîner des lésions cutanées minimes qui sont une porte d’entrée pour les bactéries, les virus ou les champignons. Comme le souligne le Règlement Sanitaire Départemental, les objets employés par les esthéticiennes doivent être entretenus de manière à n’être en aucun cas une cause de transmission d’affections contagieuses.

Les mains sont aussi des vecteurs dans le risque de transmission. Les professionnelles doivent toujours avoir les mains propres et privilégier le matériel à usage unique quand cela est possible. Dans le cas contraire, les objets utilisés doivent être minutieusement nettoyés et désinfectés. L’état de santé des clients étant inconnu (souvent eux-même ignorent être porteur d’une maladie), il faut appliquer le principe de précaution quel que soit le client.

Pour ce faire, vous devez préconiser l’utilisation de sprays désinfectants ou de lingettes à usage unique lorsque vous devez nettoyer votre matériel. Ces solutions doivent répondre aux normes en vigueur en matière de désinfection : bactéricide, fongicide et virucide. Il existe aujourd’hui des stérilisateurs UV mais ceux-ci sont inefficaces pour la désinfection de votre matériel car leur action est trop partielle et limitée.  

 

Les normes cosmétiques européennes

Depuis juillet 2013, il n’existe plus qu’une seule législation cosmétique européenne. Et c’est en novembre 2009 qu’a été créée le Règlement Cosmétique Européen. Ce texte a pour but de régir les produits cosmétiques de leur composition à leur fabrication en passant par leur étiquetage.

Vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus sur les normes cosmétiques européennes.

 

En savoir plus :

 

Je m'informe gratuitement et sans engagements !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 30 30 20 26