Les normes cosmétiques européennes

Afin d’assurer la sécurité des clients mais aussi des professionnels de la beauté, il existe de nombreuses normes d’hygiène à respecter en esthétique. Si vous souhaitez exercer dans le domaine de l’extension de cils ou de l’esthétique en général, vous devez connaître votre cadre législatif professionnel. Vous devez également connaître les normes en termes de produits cosmétiques à utiliser. Connaissez vous les normes cosmétiques européennes

C'est gratuit et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement

Exigences envers les produits cosmétiques 

Défini par le Règlement Cosmétique Européen n°1223/2009, les normes cosmétiques européennes concernent tous les pays de l’Union Européenne mais aussi la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein. 

Selon l’Article 2 du règlement cosmétique et l’article L.5131-1 du code de la santé publique, un produit cosmétique se différencie d’un produit destiné à être ingéré. Pour faire simple, tous les produits qu’on applique sur le corps et le visage sont des produits cosmétiques.

Une notification doit être envoyée à la Commission européenne au moins six mois avant la mise sur le marché du produit. Tout organisme intervenant dans la fabrication ou le conditionnement de cosmétiques doit se rapporter à l’ANSM.

Exigences envers la fabrication

L’un des principaux objectifs de la réglementation cosmétique européenne est de se conformer aux bonnes pratiques de fabrication (BPF) régies par la norme ISO 22716. C’est-à-dire assurer la qualité et la sécurité des cosmétiques circulant dans l’UE. 

Des fabricants aux distributeurs, en passant par les importateurs, tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement sont concernés par la réglementation. Depuis 2013, tous les cosmétiques vendus sur le marché européen doivent être conformes à la norme ISO 22716. 

Cette norme est organisée autour de la production, du contrôle, du conditionnement, du stockage et du transport des cosmétiques. Outre l’aspect réglementaire, cette conformité assure aux consommateurs mais aussi aux professionnelles la qualité des produits.

 

Exigences envers la composition

Lors de leur utilisation dans des conditions normales ou raisonnablement prévisibles, les produits cosmétiques ne doivent pas nuire à la santé humaine. Les règles liées à la composition de ces produits sont stipulées dans le règlement de l’annexe II à l’annexe IV. 

Ce règlement interdit l’existence de substances classées cancérigènes, mutagènes ou toxiques dans les cosmétiques. Il dresse également la liste des composants autorisés tels que : les colorants, les agents conservateurs ou les filtres UV.

 

Exigences envers l’étiquetage

Outre leur côté marketing, les étiquettes sont la source d’information principale du consommateur. En conséquence, elles doivent contenir de nombreux éléments, réglementés selon le pays d’émission. La vérification des étiquettes des produits cosmétiques se fait régulièrement par les autorités compétentes afin d’assurer la véracité des informations qui s’y trouvent. 

 

Je m'informe gratuitement et sans engagements !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 30 30 20 26