Accueil > Prothésiste ongulaire : les réparations

Prothésiste ongulaire : les réparations

Pour devenir prothésiste ongulaire il faut avant tout apprendre les techniques indispensables du métier. Pour ce faire, il est fortement conseillé de suivre une formation prothésiste ongulaire à distance. Vous y apprendrez, entre autres, à effectuer les réparations d’ongles. Découvrez sur notre page :

 

C'est gratuit et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement

Qu’est-ce qu’une réparation d’ongle ?

 

Les mains sont une des parties du corps que l’on utilise le plus. Nos ongles sont donc exposés aux nombreux dangers du quotidien. Il est commun qu’une personne se casse un ongle. Que faire dans ce cas ?

Les prothésistes ongulaires proposent un service de réparation. Comme son nom l’indique il s’agit de réparer un ongle abîmé. La réparation peut s’effectuer sur les ongles naturels mais aussi sur les ongles en gel ou en résine. Ce service permet d’entretenir les faux-ongles et donc de les conserver plus longtemps.

Pour ce qui est des ongles naturels, la réparation permet de les renforcer et de maintenir leur esthétisme.

Comment réaliser une réparation d’ongle

 

Pour effectuer une réparation d’ongle il existe de nombreuses techniques. Selon le type d’incident sur l’ongle, le matériel, les méthodes, et les produits sont différents. De plus, la réparation s’effectue de manière distincte sur des ongles naturels ou sur des ongles en gel ou en résine.

 

Pour réparer un ongle naturel qui s’est cassé il existe deux principales méthodes que sont la reconstruction à l’aide d’une capsule et la réparation à l’aide d’une sorte de pansement pour ongle. La première technique est celle de poser un faux-ongle sur l’ongle naturel de manière à le renforcer et le protéger. La pose peut se faire à l’aide d’une capsule ou bien d’une simple couche de gel. Cette réparation est la seule solution lorsque l’ongle est très endommagé. Dans le cas où l’ongle est simplement fêlé, la prothésiste ongulaire applique sur la fêlure un « pansement pour ongle ». Le matériel utilisé peut être de la fibre de verre ou bien de la toile de soie. Ces applications permettent de renforcer l’ongle sur la zone endommagée sans avoir besoin de reconstruire la totalité de l’ongle ou de poser des faux-ongles.

 

Pour réparer des faux-ongles qui se sont cassés, il est possible de simplement recoller le bout cassé. C’est un travail extrêmement méticuleux car la prothésiste ongulaire doit replacer le bout d’ongle exactement à son endroit d’origine. Si cette technique n’est pas envisageable au vu de l’incident sur l’ongle, la prothésiste ongulaire va procéder à la technique de remplissage (lien vers la page – Le remplissage) pour reboucher les trous apparus suite à l’incident. L’autre solution possible est de reconstruire totalement le faux-ongle en le limant dans le cas d’ongle gel ou en le retirant dans le cas d’ongle en résine. En effet, selon le dommage reçu par l’ongle, la prothésiste ongulaire peut proposer à la cliente de procéder à la dépose (lien vers la page – La dépose) pour la pose d’un autre ongle.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également d’autres techniques :

Je m'informe gratuitement et sans engagements !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 30 30 20 26