Accueil > Quels débouchés pour le CAP Esthétique ?

Quels débouchés pour le CAP Esthétique ?

Au sortir du CAP Esthétique, les opportunités pour les jeunes diplômés sont nombreuses. Il est recommandé à toutes celles et ceux de suivre une formation au CAP Esthétique qui est le diplôme indispensable pour faire carrière dans l’univers de l’esthétique.

  • L’esthéticienne-cosméticienne va assurer aux clientes un ensemble de soins pour le visage et pour le corps. Elle réalise des épilations, des maquillages, des massages et tous types de soins pour traiter l’épiderme des clientes.
  • Le quotidien de la conseillère de vente beauté ou parfumerie ou le conseiller de vente consiste dans le fait de conseiller les clients sur les produits en vente dans des boutiques de cosmétique ou de parfumerie, en grande surface ou encore en parapharmacie.
  • La gérante doit avoir un certain nombre de compétences dans des domaines variés. Elle doit maîtriser toutes les techniques d’esthétiques au même titre qu’une esthéticienne ainsi que des compétences en vente et en gestion pour assurer le développement de son salon.

C'est gratuit et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement

Esthéticienne-cosméticienne

 

Le métier d’esthéticienne est la profession la plus représentative du secteur. Lorsque l’on parle du monde de la beauté et de l’esthétique, tous pensent « esthéticiennes ».

En quoi consite ce métier ?

L’esthéticienne-cosméticienne est une experte de la beauté. Elle procure aux clientes un ensemble de soins pour le visage et pour le corps. L’esthéticienne réalise des épilations, des maquillages, des massages et tous types de soins pour traiter l’épiderme des clientes. Certaines esthéticiennes s’occupent même de couper et de traiter la chevelure de leurs clientes.

Cette définition convient au métier d’esthéticienne en instituts de beauté. Néanmoins, il existe un certain nombre de spécialisations qui transforment la profession d’esthéticienne. En voici quelques-unes :

  • Socio-esthéticienne : la socio-esthéticienne effectue des soins similaires à ceux proposés dans les salons de beauté. La différence est qu’elle exerce sa profession dans des établissements médicaux tels que les hôpitaux, les maisons de retraite, les cliniques… Le public étant différent, la professionnelle reçoit une formation particulière pour donner les soins de beauté à ces personnes.
  • Esthéticienne en centre d’esthétique spécialisé : les centres d’esthétiques spécialisés sont des établissements proposant des soins d’esthétiques avec des techniques particulières. Par exemple les spas font partie de ces structures dans la mesure où les soins sont donnés à base d’hydrothérapie. On retrouve aussi des établissements tels que les thalassothérapies ou encore les centres de bronzage.
  • Esthéticienne-énergéticienne : le métier d’esthéticienne-énergéticienne est relativement récent et très peu connu pour le moment. Il consiste à effectuer le même travail qu’une esthéticienne-cosméticienne auquel la professionnelle combine des pratiques énergétiques.

 

Conseillère de vente beauté ou parfumerie

Le CAP Esthétique forme ses apprenantes tant sur les techniques d’esthétique, de cosmétique et de parfumerie que sur les techniques de vente et de gestion. Une fois diplômés, les apprenants peuvent faire le choix de se tourner vers des professions plus commerciales. Le métier de conseillère ou conseiller de vente (lien vers la page – Le métier de conseillère de vente beauté) en fait partie.

La conseillère de vente ou le conseiller de vente travaille dans des boutiques de cosmétique ou de parfumerie, en grande surface ou encore en parapharmacie. Son travail est de conseiller les clientes sur les produits en vente, et bien sûr, de les vendre.

Cette profession demande des compétences de vente et de relation clientèle en général.

Gérante d’un institut de beauté

Comme évoqué précédemment, la formation CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie comporte toute une partie sur la vente de produits et sur la gestion d’un institut. Un des débouchés possibles après l’obtention du CAP Esthétique est donc de devenir gérante d’un institut de beauté. Toutefois, il est grandement conseillé d’accumuler de l’expérience professionnelle avant de se lancer dans la gestion d’un salon de beauté.

 

Le travail de la gérante ou du gérant d’un institut de beauté (lien vers la page – Le métier de gérante d’un institut de beauté) est pluridisciplinaire. La gérante doit avoir un certain nombre de compétences dans des domaines variés. Elle doit maîtriser toutes les techniques d’esthétiques au même titre qu’une esthéticienne. De plus, elle doit avoir des compétences de gestion ainsi que de management pour travailler en groupe et faire avancer son salon.

 

Découvrez également nos pages sur les métiers suivants :

 

Je m'informe gratuitement et sans engagements !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 30 30 20 26