Accueil > Comment devenir socio-esthéticienne ?

Comment devenir socio-esthéticienne ?

Vous souhaitez évoluer dans le milieu médical tout en exerçant votre passion pour l’esthétique, le métier de socio-esthéticienne est fait pour vous ! La socio-esthéticienne va intervenir dans des établissements comme les hôpitaux, les cliniques, les maisons de retraite ou les maisons d’arrêts.

 

  • Compte tenu de la spécificité des publics, la socio-esthéticienne qui est avant tout une esthéticienne avec de l’expérience doit suivre une formation complémentaire.
  • La socio-esthéticienne devra commencer par devenir esthéticienne, elle devra obtenir son CAP Esthétique pour cela.
  • Les esthéticiennes qui se destinent à devenir socio-esthéticienne doivent se renseigner sur le quotidien des établissements dans lesquels elles souhaitent exercer

C'est gratuit et sans engagement

Je m'informe gratuitement et sans engagement

La formation à suivre

 

Pour devenir socio-esthéticienne, il faut tout d’abord suivre une formation d’esthétique. Il existe différents diplômes d’esthétique et la future professionnelle peut les cumuler afin de se perfectionner et gagner en expertise.

 

Pour démarrer et se lancer dans l’univers de l’esthétique, il est fortement conseillé de suivre une formation pour obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie. Ce diplôme vous ouvre les portes du monde de l’esthétique. Il est recommandé de commencer par cette formation car elle vous enseigne toutes les bases des métiers de l’esthétique. Le CAP Esthétique recherche à bien préparer les apprenantes et à les rendre polyvalentes pour pouvoir ensuite exercer n’importe quelle profession du secteur de l’esthétique. Y sont donc enseignées les différentes techniques d’esthétiques, les techniques de vente et de gestion. Les apprenant(e)s reçoivent des cours de matières générales que sont le Français, l’Histoire-Géographie, Mathématiques et Sciences. Une fois le diplôme du CAP Esthétique obtenu, les apprenant(e)s sont prêtes pour commencer à exercer une profession d’esthétique. Toutefois, elles peuvent aussi faire le choix de prolonger leur apprentissage en suivant une autre formation esthétique. Voici les trois formations principales dans lesquelles s’inscrivent les diplômées du CAP Esthétique :

 

Se préparer aux particularités du métier

Une fois formé(e)s, les jeunes professionnel(le)s du secteur de l’esthétique peuvent s’orienter vers la profession de socio-esthéticienne. Toutefois, pour exercer ce métier, les simples connaissances des techniques d’esthétique et de vente ne sont pas suffisantes. Les jeunes professionnelles doivent s’informer sur les différents établissements dans lesquels interviennent les socio-esthéticiennes. Par exemple, pour travailler en maison de retraite, il est fondamental d’étudier le public et le fonctionnement de ce type d’établissements. C’est exactement pour cette raison qu’existent des formations complémentaires avec l’objectif de préparer les jeunes professionnelles à travailler dans ces établissements plus spécialisés que les instituts de beauté.

Il est donc aussi nécessaire que la jeune professionnelle soit consciente du métier qu’elle s’apprête à effectuer, le contexte de travail est totalement autre que celui d’un salon de beauté. Une fois ces éléments pris en considération et la formation complémentaire suivie, la jeune professionnelle peut se lancer dans le métier de socio-esthéticienne sans préoccupations.

 

Comment devenir esthéticienne vous intéresse ? Découvrez également nos pages sur :

Je m'informe gratuitement et sans engagements !

Ou appelez nous dès maintenant au :
02 30 30 20 26